Santé et bien-être

Faire appel aux services offerts pour les proches aidants d'aînés

En tant que proche aidant, vous sentez-vous à bout de souffle? Connaissez-vous un proche s’occupant d’une personne ainée qui se sent également épuisé?

Plusieurs des proches aidants se rendent au stade d’épuisement. Il est essentiel qu’ils obtiennent du soutien afin qu’ils puissent reprendre leurs souffles et poursuivre leurs fonctions.

Cette téléconférence vise à sensibiliser les proches aidants, s’occupant d’une personne aînée, à apprendre à demander de l’aide. Nous discuterons également des différentes ressources qui sont disponibles gratuitement par l’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale. Les participants recevront des informations pertinentes sur :

  • Les services de répit à domicile . Ils permettent aux proches aidants de reprendre leurs souffles et de poursuivre leurs engagements auprès de leurs proches parcequ’ils reçoivent de l’aide et qu’ils apprennent à l’accepter.
  • Le soutien psychosocial. Il  permet aux proches aidants de discuter avec une personne ressource de leurs situations et de mieux en comprendre la complexité.
  • La programmation (conférence et atelier). Elle permet à la personne de participer à une conférence sans se déplacer. Les conférences en salle traitent de différentes situations telles que les différentes maladies , les problèmes cognitifs, etc.
  • Le centre d’aide (ressources, crédits d’impôts).

Une période de questions suivra la présentation.

  1. Suzanne Girard, présidente de l'Association et ayant été elle-même proche aidante, sait les défis et les problèmes que vivent les proches aidants au quotidien. Elle mettra en lumière l'apport du soutien et de l'entourage dans la poursuite de son rôle comme proche aidant.

4 Comments

  1. Moi je suis actuellement une aidante avec mon aidée chez moi, mais mon gros travail achève car je réoriente ma maman en résidence parce que ça devient difficile avec problèmes cognitif et démence, car en plus je suis fille unique. Je le fait depuis 6 ans mais là je dois penser à moi, car j’ai moi même des problèmes de santé. C’est bon de savoir que des organismes existe pour nous.

  2. Je suis proche aidant depuis 15 mois. Ma conjointe est dans une résidence privée pour semi-autonomes parce que son état requiert des soins que je ne peux lui donner. Sans famille dans la région, je passe 7 heures par jour avec elle, bien souvent 7 jours/semaine. Le reste du temps, elle s’ennuie et me demande. Je trouve regrettable qu’il n’y pas une association ou des bénévoles qui veillent à faire des visites d’amitié aux personnes vivant seules dans ces unités de soins.

Laissez un commentaire.