Sandwich

Devenir parent de ses parents : La génération sandwich

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn

Ceci est une réalité à laquelle la majorité des Canadiens devra faire face dans un avenir proche. Une question demeure : que fait l’État pour soulager la génération sandwich prise au piège entre les besoins de santé de leurs parents et ceux leurs jeunes familles?

Avouer sa fatigue, son exaspération ou le poids qu’exerce un parent vieillissant parfois malcommode sur sa propre cellule familiale n’est pas facile. La majorité des proches aidants (60 %) ont des enfants à charge. Les 45-64 ans dominent encore le portrait, mais la génération des 25-44 ans arrive juste après, et ils sont plus susceptibles d’être pris en sandwich entre des parents mal en point et des enfants encore jeunes, voire aux couches…

Lisez l’article de La Presse à ce sujet.

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn

Laissez un commentaire.