Car Je Suis Aidant

#Car Je Suis Aidant

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn

Du 5 au 11 novembre se déroule la semaine des Proches Aidants au Québec. Notre souhait serait que ce soit la semaine des Proches Aidants partout mais hélas il n’y a pas de consensus de province en province sur quand on célèbre les proches aidants. Peut-être que cela est adéquat. Les proches aidants n’arrêtent jamais, alors pourquoi s’arrêterait la semaine où nous les honorons ?

Mais qu’est-ce que les honorer voudrait vraiment dire ? Peut-on une fois pour toute faire compter l’histoire des proches aidants dans la conscience collective de tous les Canadiens d’une côte à l’autre ? La fréquence ne devrait jamais nous conduire à la suffisance – nous devons continuer à raconter toutes NOS histoires – l’histoire de pourquoi nous sommes aidants, comment nous sommes aidants, et ce qu’être aidant nous apporte de bon ou de mauvais.

En reconnaissance du droit de chaque proche aidant d’être vu et entendu, nous lançons une nouvelle campagne appelée #CarJeSuisAidant et nous aimerions que vous nous rejoigniez. Une campagne pour amener tous les proches aidants au regard public. Une célébration de chaque seringue transportée, chaque bain donné, chaque rappel de médication, chaque poussée de chaise-roulante, chaque Canadien recherchant de l’aide qui réussi et échoue, parfois très durement, avec la vie d’un proche entre ses mains.

Nous savons que cela peut être dur de parler d’un proche malade. Soyez certain, vous n’êtes pas seul – beaucoup de proches aidants sont rongés par la timidité et la peur. Si vous en avez besoin, vous l’avez – la permission de vous sentir vulnérable et apeuré par l’expérience qui vous attend. Par conséquent, aujourd’hui et tous les autres jours nous rendons vulnérable le nouveau fort.

Donc, pendant cette semaine des aidants, commençons par partager notre histoire et donner la permission aux autres de faire la même chose.

Utilisez #CarJeSuisAidant lorsque vous partagez votre expérience de soins. Demandez à un autre proche aidant que vous connaissez de vous suivre, jusqu’à ce que les 8 millions d’histoires soient racontées.

En honneur à cette campagne capitale, laissez-moi commencer :

#CarJeSuisAidant j’ai appris que la confiance n’est pas toujours de savoir quoi faire, c’est savoir que quelque chose doit être fait.

C’est ma vérité sur mes soins, ce sont NOS histoires de soins. Quelle est la vôtre ? #CarJeSuisAidant…

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn

Laissez un commentaire.